Hemeryck Godart Stables Accompagner le cheval au très haut niveau par passion

La saison hivernale bat son plein !

4 décembre 2017

hgs-rh-bretling-paris-decembre-2017

Ce mois-ci, Rik parcourait quelques pays d’Europe pour de nouvelles compétitions. Kronenberg aux Pays-Bas, Lier chez lui en Belgique puis Paris en France ont été les dernières pistes foulés par une partie de sa cavalerie. Retour sur les meilleures résultats du mois.

Performances chez les huit ans

Le pays de la tulipe semble convenir à Jarvi de Sclef qui “a très bien sauté”. Le fils de Cicero Z s’est tout d’abord offert un classement dans une épreuve à barrage avant de se classé huitième du Grand Prix 2*. Une belle performance pour le hongre qui effectué à Kronenberg son deuxième Grand Prix. “Il doit continuer à prendre de l’expérience mais je suis très satisfait de lui et de ce qu’il a accompli pour son âge.”

De son côté, Jule de Lauzelle “n’a pas touché une barre du week-end” sur la piste hollandaise et a conclu l’un de ses parcours par une troisième position dans le label 2*. Une semaine plus tard, le petit fils de Vigo d’Arsouilles confirmait à Lier avec un nouveau classement sur des obstacles à 1m40.

Seule jument du groupe, Déesse de la Sure s’est elle aussi distinguée au cours du mois dernier. La grise s’est notamment accordée un classement dans une épreuve au chronomètre à Kronenberg. La semaine suivante, elle a signé une parcours sans faute dans une épreuve comptant pour la Ranking List sur la piste belge de Lier.

 

Paris, ville lumière

C’est dans la capitale française que les deux chevaux de neuf ans, Ulyss Morinda et Bretling du Paradis Z ont brillé.

Le premier a une nouvelle fois démontré ses capacités lors des Longines Masters. La fidèle monture pie de Rik s’est classée sixième sur des obstacles à 1m45 après avoir réalisé un premier parcours sans pénalité la veille. “Ulyss est de plus en plus décontracté et disponible en piste ce qui lui permet d’être plus performant.”

Concourant dans le même label que son voisin de box, Bretling du Paradis Z a lui aussi fait forte impression. Après un parcours sans faute sur les obstacles le premier jour, il a réitéré lors du dernier en terminant à la septième position du Grand Prix 2*. “Il a vraiment fait une belle saison pour ses neuf ans. Maintenant les regards sont portés vers 2018 qui devrait être une année fructueuse pour les deux chevaux.”

 

Un mois de compétition qui vient ponctuer la saison indoor de la cavalerie, la suite des performances des écuries prochainement !

 

© photo : Séverine Moronval