Hemeryck Godart Stables Accompagner le cheval au très haut niveau par passion

Le derby international de Compiègne révèle les chevaux

25 avril 2016

Compiègne

Hemeryck Godart Stables a embarqué six de leurs chevaux pour l’international 2* de Compiègne le week-end dernier.

Le mâle BWP, Carlitto Van’t Zorgvliet, réalise un tour sans pénalité sur la piste lors de sa première épreuve. Puis, le cheval se classe dixième sur le Grand Prix (1m45) le dimanche malgré une légère faute due à un mauvais contrat de foulées dans la dernière ligne. “Carlitto a très bien sauté, ce concours a été un bon entrainement pour préparer le CSIO 5* de Lummen, le week-end prochain.”

Ulyss Morinda, quant à lui, a joué le jeu et s’est montré très à l’écoute de son cavalier. L’étalon a donc pu s’offrir le classement dans l’épreuve aux couleurs de Lanson labellisée 2* (1m45). “C’est un cheval qui présente de nombreuses qualités, il se montre toujours volontaire sur le terrain et très courageux.”

La fille de Diamant de Semilly, Jewel Van’t Eigenlo, est encore en formation. Il lui faudra attendre encore un peu pour jouer le jeu. “C’est une jument avec un bon caractère et facile dans le travail, elle possède un réel potentiel à l’obstacle.” Par ailleurs, la jument de sept ans s’est classée neuvième dans le Grand Prix Young Horses grâce à un double sans-faute.

Le mâle de dix ans, Altantis de Sainte Hermelle, réalise un bon début de saison avec son nouveau complice. Le cheval se classe cinquième de l’épreuve du vendredi ainsi que sur le parcours du dimanche aux couleurs de Haton (1m35). “Atlantis est un cheval très respectueux, la technicité des tours ne lui a pas posé de difficulté.”

Conrad s’est bien comporté dans l’ensemble malgré un barrage enclenché un peu plus tard que prévu lors du Prix Larson le samedi coté à 1m35. “Conrad reste délicat, il nous faudra encore un peu de temps pour développer ses qualités et l’emmener au plus haut niveau.”

La jument, Ilka Van de Kiezel, a besoin encore quelques réglages mais a réalisé des parcours de travail afin de la préparer à ses premières grosses échéances. La BWP manque généralement de chance sur ses parcours mais est dotée de moyens certains. “Ilka est loin d’être ridicule sur ses tours, elle doit encore évoluer et je reste très satisfaite de son comportement.”

Le cheval de sept ans, Jarpur, n’a pas laissé tomber une barre lors du week-end. Il se classe donc à plusieurs reprises, notamment lors de l’épreuve (1m30) aux couleurs du Haras de Villers le vendredi puis dixième lors du Grand Prix YH le samedi. “Il évolue très bien et promet de belles choses à l’avenir, son respect et sa force l’emmèneront loin.”

Pour la suite, seul Rik participera au CSIO 5* de Lummen à partir du 27 avril avec Carlitto Van’t Zorgvliet, Bretling du Paradis Z et trois chevaux engagés dans le championnat national des sept ans, Jule de Lauzelle, Jarvi de Sclef et Darvador.