Hemeryck Godart Stables Accompagner le cheval au très haut niveau par passion

Le jumping de Bonheiden confirme le fort potentiel des jeunes chevaux.

12 septembre 2016

DSC_6422

C’est presque à domicile que les écuries Hemeryck-Godart ont emmené leurs chevaux ce week-end.

Les jeunes ont réalisé de jolis parcours. À noter le très beau double sans-faute de Jewel van’t Eigenlo dans la finale des sept ans qui la place en huitième position du classement. “Elle a réalisé un bon barrage, c’est une jument qui a de vraies capacités.”
Cassamoon (alias Casallina) avait également réalisé trois jours auparavant deux tours sans pénalité en finale réservée aux chevaux de cinq et six ans. “Je suis ravie de ce qu’elle a fait car c’est sa première année de concours. Elle est très prometteuse!”
Déesse de la Sure quant à elle n’a pas effectué de parcours vierge mais cela n’assombrit en rien son palmarès. “Nous faisons un quatre points dans la finale des sept ans mais je suis très content de ce qu’elle a fait car elle a très bien sauté pour son premier Grand Prix sept ans!”

Fidèle à lui même, Ulyss Morinda était en très bonne forme ce week-end et s’est octroyé sa toute première victoire en épreuve 1m40 labellisée 3* “Il a répondu parfaitement à mes actions et m’a montré une fois de plus qu’il a un bel avenir devant lui.”

Bretling du Paradis Z a réalisé un joli tour sans pénalité dans l’épreuve ranking à 1m45 et arrive aux portes du classement. “C’est dommage car il a bien sauté mais nous avons manqué d’un petit peu de vitesse, nous allons travailler la dessus et ce sera parfait.”

Il Mio van’t EigenloVidretta M de Bellignies, et Ilka van de Kiezel ont réalisé de jolis tours de travail.

Rendez-vous au jumping international de Canteleu dans 10 jours avec Ulyss Morinda, Bretling du Paradis Z, Jarvi de Sclef, Jules de Lauzelle, Ilka van de Kiezel, et Vidretta M de Bellignies.

© Séverine Moronval